26 juil. 2015

D'un commun accord de Sophie Jomain



Sophie Jomain
Editions J'ai Lu 
445 pages
2015

Synopsis :

« Jane, que serais-tu prête à faire pour expier tes fautes ? »

Escroc, voleur, menteur, tricheur... Les adjectifs n'ont jamais manqué pour définir Martin Legrand.
Egoïste, vénale, jalouse, sournoise, des épithètes qui ont toujours collé à la peau de Jane Stewart. Mais cette fois, elle est prête à se faire pardonner. Ils reprendront les choses là où ils les avaient laissées. Avant l'accident, avant que leur vie ne vole en éclats.


Ce que j'en pense :

D'un commun accord est la suite de Cherche jeune femme avisée écrit par Sophie Jomain. J'ai lu ce premier tome l'année passée mais lorsque j'ai reçu ce livre en cadeau, je n'avais absolument pas fait le lien entre les deux livres, pensant seulement à une nouvelle romance contemporaine de l'auteure. Je pense donc qu'il peut aisément se lire sans avoir découvert le premier tome. Néanmoins, au fil des pages, je me suis souvenue de Gabrielle et Adrien et par conséquent, des deux personnages principaux Martin Legrand, l'ex petit ami de Gabrielle et Jane Stewart, l'avocate collaboratrice américaine sulfureuse d'Adrien de Bérail. 

Dès le début, on comprend que la relation entre Jane et Martin est purement physique. Pas de sentiments, juste du plaisir. Après un ébat passionné, la jeune femme prend le volant en compagnie de son amant, mais désinvolte, elle n'écoute pas Martin qui lui demande de ralentir, ce qui causa l'accident qui changea définitivement le cours de leur vie. Chacun blessé et meurtri différemment, ils ne se revirent plus pendant trois ans... jusqu'à l'anniversaire des jumeaux d'Adrien et Gabrielle, leurs amis communs. Jane, qui partage une même affaire avec Adrien, est contrainte de revenir à Paris. Métamorphosée et dévorée par le chagrin et les regrets, la jeune femme n'a qu'un seul désir : exprimer ses remords à Martin, lui implorer son pardon. Pour Martin, c'est une toute autre histoire. Blessé physiquement, il a dû se reconstruire pendant ces dernières années et a adopté une qualité de vie exemplaire. Apprenant le retour de Jane, sa haine, sa colère le poussent à aller à sa rencontre, tout en se promettant une chose : se venger. Démarre alors une aventure destructrice entre les deux protagonistes.... 

Tout d'abord, j'ai beaucoup apprécié retrouver la plume de Sophie Jomain. Elle aborde ici le thème du pardon, de l'acceptation de soi, du changement, des liens familiaux compliqués également. Mais comme dans son premier roman, l'amour et l'amitié ne sont absolument pas mis de côté. Après son accident, Martin a dû lutté et apprendre à vivre de nouveau. Cependant, il n'en a pas moins gardé une rancoeur, une haine viscérale contre celle qui a bouleversé le cours de son existence. On est happés par ce sentiment, créant parfois une atmosphère étouffante. Mais c'est aussi ce qui, selon moi, rend cette histoire plus réaliste, presque authentique. C'est un personnage complexe, peu bavard, mais qu'on comprend finalement. Qui n'aurait pas un minimum de colère contre celui ou celle qui aurait "gâché" sa vie ?  Et pourtant, à travers cette rancoeur, on apprend à connaître une Jane meurtrie, repentie, prête à tout pour que Martin accepte de lui pardonner pour qu'elle puisse elle-même essayer de le faire et avancer dans la vie.

Ce livre raconte donc aussi qu'il est possible de pardonner, que parfois la colère bien que bénéfique est un poison, qu'elle ne mène à rien d'autre qu'un sentiment qui entrave l'existence, empêchant bien souvent d'avancer. Cependant, cette soif de vengeance aura également permis à Martin de se remettre en question. Est-il prêt à lui aussi faire du mal, à devenir un homme mauvais seulement pour tenter de s'apaiser ? Est-il au moins sûr que cela lui apportera satisfaction ? On suit son raisonnement, son entêtement, ses questionnements, son incertitude et finalement l'acceptation du nouvel homme qu'il est devenu.

N'oublions pas le personnage de Jane, qui m'a vraiment beaucoup plu. On avait pourtant appris à la détester dans le premier tome par son côté séducteur et volage (comme pour le personnage de Martin d'ailleurs, qui était voleur et escroc dans Cherche jeune femme avisée), et c'est là tout le talent de l'auteure : arriver à nous faire aimer et détester un personnage à sa guise. Dans D'un commun accord, on rencontre une femme dévastée par la culpabilité et consciente de ses erreurs et déboires passés. Ses sentiments pour Martin, que j'ai pu trouver franchement étranges au début du livre, sont très humbles et sincères. J'ai particulièrement adoré sa détermination et son obstination à la fin du roman. Même si elle peut paraître presque "masochiste", c'est finalement ce qui rend son personnage attachant et véritable.

Pour conclure, j'ai donc beaucoup apprécié ce nouveau roman de Sophie Jomain, qui est pour moi, encore un cran au dessus du premier. La fin de celui-ci nous promet un nouvel opus sur trois autres personnages Christian, Cédric et Annabelle, et j'ai hâte de le découvrir ! 


Ma note : ✿✿✿✿❀

Aucun commentaire:

Publier un commentaire