30 juil. 2015

Une île de Tracey Garvis Graves

Couverture Une île

Tracey Garvis Graves
Editions Milady
402 pages
2014

Synopsis :

« Car c'est là-bas que tout commence... »
Anna Emerson n'hésite pas un instant lorsque les Callahan lui proposent de se rendre aux Maldives pour donner des cours à leur fils T.J., en rémission d'un cancer. Mais rien ne se passe comme prévu : le jet privé à bord duquel ils ont embarqué se crashe au beau milieu de l'océan Indien. Les voici naufragés sur une île déserte où ils vont devoir apprendre à survivre. Si l'adolescent rechute, rien ne pourra le sauver. Anna se sent malgré tout étrangement attirés par son compagnon d'infortune. Alors que chacun d'eux n'a plus que l'autre pour horizon, leur seule chance de s'en sortir est ce lien précieux qui ne cesse de grandir entre eux.

Ce qu'on en pense :

Anna est une jeune femme impatiente de fonder sa famille, seulement l'homme avec qui elle vit plus ou moins depuis huit ans n'est pas tout à fait prêt pour cela. T.J., lui, est un adolescent en rémission d'un cancer et afin de rattraper son absence en cours, ses parents décident de lui faire prendre des cours particuliers durant l'été sur une île des Maldives. Alors qu'ils devaient rejoindre les Callahan sur l'île, Anna et T.J. se sont crashés sur une autre île. La soif, la faim et la chaleur les accablent mais ils vont tisser des liens jusqu'à devenir de plus en plus proches.

Une île est un roman en deux temps. La première partie est celle que nous avons le plus appréciée car il s'agit de la période où Anna et T.J. sont sur l'île. Ils découvrent que l'île est déserte et qu'ils doivent se débrouiller seuls pour manger, boire ou dormir à l'abri. Ils vont d'abord espérer qu'un avion survole l'île où ils ont échoué mais ils comprennent vite que ce ne sera pas le cas. Alors jour après jour, ils vont fait preuve d'un instinct de survie très bien exploité par l'auteure. Le lecteur se plonge très facilement dans le récit, absorbé par l'univers de la plage d'apparence paradisiaque.
La seconde partie du roman a duré, selon nous, un peu plus de temps qu'il aurait été nécessaire. Le lien qui s'est construit entre Anna et T.J. est beaucoup moins palpable qu'avant. La fin proposée ne nous a pas satisfaites et si le récit avait pu s'arrêter plus tôt, cela n'aurait rien enlevé du charme de l'histoire.

Le personnage de T.J. est plus touchant que celui d'Anna dans le sens où l'on ressent plus ses émotions. Lorsqu'il a échoué, il n'avait que 16 ans et l'évolution du personnage est impressionnante. Il devient un jeune homme courageux, fort, entreprenant et gagne forcément en maturité.
Anna, elle, joue très bien son rôle d'adulte sur l'île. Elle apporte son savoir à T.J. et le guide dans les gestes à faire ou ne pas faire dans cette situation. Ses connaissances médicales sont également un atout car elle apprend beaucoup à son compagnon. Cependant, une fois leur relation entamée, sa maturité par rapport à T.J. et l'écart d'âge qu'il y a entre eux est moins perceptible alors qu'il est censée rendre l'histoire un peu plus singulière.

La seule chose qui nous a dérangé pendant notre lecture (hormis la seconde partie du livre), c'est la notion du temps qui nous a paru exagérée. En effet, les jours passent à une vitesse tellement rapide que le récit en devient parfois invraisemblable. La cohérence de certains éléments n'étaient alors pas plausible. Il faut donc ne pas tenir compte des indications temporelles.

 De ce roman ressort donc un avis en double teinte. Si la première partie nous a complètement séduite, la deuxième n'a pas permis de concrétiser le tout en coup de coeur. C'est bien dommage car les personnages étaient attachants, le cadre idyllique et le début du récit aussi poignant qu’enivrant.

Notre note : ✿✿✿❀❀
                                                                                        

Aucun commentaire:

Publier un commentaire